Alliaria officinalis Andrz. a pour nom dans la nomenclature adoptée par le site Fleurs du Sud Alliaria petiolata (M. Bieb.) Cavara & Grande.

Réf.12-111-34.
Malgré son odeur d’ail, l’alliaire n’est habituellement pas mangée, sauf pour agrémenter une salade (il faut aimer…). Ses graines ont servi à faire un succédané de moutarde. En tisane, elle est diurétique, vertu aujourd’hui sans intérêt. Quant à ses autres propriétés supposées, elles restent à démontrer (contre l’asthme, les rhumatismes…)
alliaria-petiolata-alliaire

Noms dans diverses flores : 
Coste : Sisymbrium alliaria Scop. Fournier : Alliaria officinalis Andrz. Flora helvetica : Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grande Téla : Alliaria petiolata (M.Bieb.) Cavara & Grande

Autre synonymie : Alliaria officinalis Andrz. ex M. Bieb., Alliaria matthioli Rupr., Alliaria alboi Sennen, Sisymbrium truncatum Dulac, Sisymbrium alliaria (L.) Scop., Hesperis alliaria (L.) Lam., Erysimum cordifolium Stokes, Erysimum alliaria L., Erysimum alliaceum Salisb., Crucifera alliaria (L.) E.H.L. Krause, Arabis petiolata M.Bieb., Arabis alliaria (L.) Bernh.