Le plus drôle avec les bulbes de fleurs, c’est qu’ils sont faciles à cultiver et qu’ils donnent des résultats colorés. Même ceux qui croient avoir le « pouce noir » peuvent créer un jardin à couper le souffle avec des bulbes. Voici quelques possibilités offertes par les bulbes de printemps et d’été. Vous pouvez vous inspirer des conseils proposés. Pourquoi ne pas planter les bulbes dans le jardin ou sur la terrasse avec l’aide des enfants et des petits-enfants ? Les petits vont adorer ! Vous n’avez pas besoin d’un immense jardin pour introduire les bulbes : vous pouvez les planter dans des pots et les garder devant la porte d’entrée ou sur le balcon.

Bulbes à fleurs printanières

Pour profiter de la floraison printanière des tulipes, jonquilles, jacinthes et crocus, il faut planter les bulbes en automne. C’est la partie difficile. Ce qui est drôle, c’est que rien n’est plus facile à cultiver ou plus satisfaisant que les bulbes de fleurs. Même les jardiniers moins expérimentés peuvent créer un beau jardin avec des bulbes de printemps. Ils sont enterrés en automne, car ils ont besoin d’une période de repos prolongée au froid, ce qui stimule le développement des racines. La plantation doit être effectuée la plus rapidement possible immédiatement après l’achat, et en tout cas jamais après les premières gelées. Si vous souhaitez les conserver pendant un certain temps, gardez-les dans un endroit sec et frais avec des températures entre 10 et 15 °C.

Diversifier les choix

À côté des tulipes et des jonquilles, vous pouvez mettre d’autres bulbes plus inhabituels, tels que la scille de printemps, le puschkinia, le muscari, la fritillaire, l’allium, le camassie et l’hermurus. Les bulbes à floraison printanière offrent un large choix de couleurs, de hauteurs et de périodes de floraison. Laissez libre cours à votre imagination. La facilité avec laquelle les bulbes sont cultivés vous permet de vous concentrer sur l’aménagement du jardin. Pour concrétiser vos idées, il vous suffit d’utiliser les informations figurant sur les emballages ou les prospectus. Plus précisément : la couleur de la fleur, le mois de sa floraison, la hauteur à laquelle elle atteint la plante, le mois où elle est enterrée et à quelle profondeur. En coupant simplement les photos des catalogues, vous pouvez concevoir le jardin de vos rêves sans vous lever du canapé !

Voici quelques conseils des experts :

Les bulbes à fleurs peuvent être utilisés de plusieurs façons. Les modes d’utilisation dépendent de deux facteurs:

Plantation annuelle : parfaite lorsque vous voulez obtenir une tache de couleur frappante un exemple sont les parterres de crocus et de tulipes qui fleurissent plus tard, une étendue de jacinthes, ou de longues bandes de jonquilles à grandes fleurs. Les ampoules aux couleurs vives telles que le rouge, le jaune et le bleu sont particulièrement adaptés à ce résultat. Avec la plantation de plantes, vivaces, les bulbes de fleurs peuvent rester tranquilles dans le sol même après avoir terminé leur floraison. Cela donne aux feuilles le temps de se faner et nourrit les bulbes en les préparant pour la saison suivante. Les bulbes à floraison printanière ainsi utilisés suivent le même cycle que les plantes vivaces. Ils sont généralement placés dans une bordure préexistante faite de plantes vivaces, d’arbustes et de roses. Certaines variétés de jonquilles, tulipes, jacinthes et autres types de bulbes sont des exemples de bulbes à floraison printanière qui ont une longue période de floraison. Dans ce cas, il est essentiel de coordonner les couleurs des bulbes avec celles des plantes vivaces environnantes.

Plantation naturalisée : les bulbes adaptés au forçage ont quelque chose de plus à offrir que les bulbes à floraison pluriannuelle. En effet, on peut les laisser tranquilles après la floraison, mais en plus, les bulbes se multiplient à condition qu’ils soient plantés dans de bonnes conditions de lumière et d’air. Les bulbes forcés peuvent très bien fonctionner seuls et pourtant, ils peuvent être inclus dans des floraisons préexistantes comme dans les parterres de fleurs avec sous-bois, sous les arbres et les arbustes. Dans cette situation, il est préférable d’éviter les couleurs vives et d’utiliser plutôt des couleurs douces comme le jaune pastel, le bleu clair et le blanc. Des exemples d’ampoules parfaites à forcer sont le narcisse, la scille et les leucojums.

Comment faire ?

La plupart des bulbes de fleurs néerlandaises poussent bien dans des endroits ensoleillés et semi-ombragés. L’important est que le sol soit bien drainé : là où l’eau stagne, les bulbes pourrissent. Par conséquent, éliminez les zones qui peuvent recevoir beaucoup d’eau, comme le bas des collines ou sous les drains de gouttière.

Après avoir choisi l’emplacement:

Faites un seul trou (si vous voulez faire un parterre de fleurs) ou plusieurs trous (si vous voulez planter les bulbes individuellement ou en groupe). Pour déterminer la profondeur de l’implant, il faut tenir compte de la taille ou de la circonférence du bulbe : les plus gros (5 cm ou plus) sont généralement enterrés à une profondeur de 15 cm ; les plus petits (2,5 cm) à seulement 7 – 10 cm. Râteaux le sol à l’aide d’un râteau : aérez-le et enlevez les mauvaises herbes et les cailloux. Mélangez un peu de sable de rivière pour améliorer le drainage. Placez les ampoules bien dans le sol, le bout vers le haut, en vous souvenant de ne pas le faire. Gardez 7 à 20 cm entre les grandes ampoules ; pour les plus petites, 3 à 7 cm suffisent. (Ne vous inquiétez pas si vous ne pouvez pas déterminer le sommet végétatif du bulbe : même ceux plantés à l’envers pousseront !) Couvrez les bulbes avec de la terre et, si le sol n’est pas déjà humide, arrosez généreusement. Répartissez sur le parterre de fleurs une couche de paillis de 5 à 7 cm de haut, comme de l’écorce de conifère : les plus petits (2,5 cm) à seulement 7 – 10 cm. 

Si vous suivez ces étapes simples, votre jardin sera envié par tout le quartier. En pratique, tout se résume à l’achat de bulbes, à leur plantation et à un hiver passé à rêver du magnifique printemps qui vous attend !