L’acné est une inflammation des glandes sécrétant le sébum, à la racine des poils. Elle apparaît en général au moment de l’adolescence, période de bouleversement hormonal. Si, la plupart du temps, elle disparaît entre 20 et 25 ans, l’acné tardive chez les adultes, surtout les femmes, n’est pas rare.

Les manifestations de l’acné (peau grasse, points noirs et boutons), parfois douloureuses, sont handicapantes pour la vie sociale, qui peut rapidement tourner au cauchemar.
Avant d’envisager des traitements médicamenteux agressifs et irritants, il existe quelques remèdes naturels contre l’acné qui peuvent constituer une alternative de qualité.
Afin d’éviter toute erreur de diagnostic, il est préférable de faire examiner en premier lieu les lésions par un dermatologue, afin d’envisager un traitement naturel adapté, qui permettra enfin d’être « bien dans sa peau » !

Identifier les causes

Il est inutile de traiter des symptômes sans en connaître l’origine, et, parfois, l’aide d’un naturopathe peut être précieuse. Les causes de l’acné sont très variées : hormones, hérédité, toxines…
Avant même d’envisager un traitement naturel contre l’acné des adolescents, ne les laissez pas s’exposer au soleil sans protection ! La peau s’épaissirait pour se protéger, aggravant les poussées de boutons. Afin d’éviter la propagation des lésions et l’apparition de cicatrices, il est proscrit de percer, gratter, triturer les boutons et points noirs. Il faudra également veiller à choisir des produits cosmétiques adaptés et éviter les crèmes trop grasses ou comédogènes.
Le tabac et l’alcool sont des toxines qui nuisent à la peau (et à la santé en général !), il est conseillé d’en réduire la consommation. De la même façon, le manque de sommeil joue un rôle néfaste sur tout notre corps. Dormez suffisamment, mangez sainement et buvez beaucoup d’eau pour avoir une belle peau ! Les excès d’aliments riches en sucres et en graisses animales sont nocifs pour la santé globalement, et peuvent aggraver une acné déjà existante, car le corps est surchargé en toxines.
De nombreuses plantes contre l’acné peuvent vous aider à avoir une belle peau, assainie, régulée, et à éviter les récidives.

Phytothérapie et acné : nettoyer et désinfecter

Un « décapage » avec des produits agressifs est un facteur aggravant. Le sébum est une barrière lipidique sécrétée pour protéger la peau. Face à une agression, elle va se « défendre » en produisant davantage de sébum, et aggraver l’acné…
Cependant le nettoyage est l’une des clefs du traitement externe de l’acné. Le démaquillage soigneux (tous les soirs !) peut être fait avec une simple huile végétale, de jojoba par exemple, car sa composition est proche de celle du sébum.
Les savons agressifs sont à éviter, on leur préfèrera de l’eau seule, des hydrolats et infusions de plantes contre l’acné, ou un peu de vinaigre de cidre.
Une fois par semaine, procédez à un sauna facial : maintenez une dizaine de minutes le visage au-dessus d’une infusion très chaude de plantes dépuratives : cela ouvre les pores et prépare la peau à d’autres soins, par exemple un masque à l’argile verte, antiseptique, anti-inflammatoire et reminéralisant. Ne laissez pas sécher le masque avant de le rincer, cela voudrait dire qu’il a commencé à absorber également l’eau précieuse de votre peau !
Le réfrigérateur regorge de remèdes naturels contre l’acné ! Plusieurs fois par semaine, faites un masque de rondelles de tomates (bio !), riches en anti-oxydants, minéraux et vitamines. Vous trouverez sans doute aussi un citron à utiliser en soin ciblé, pour ses propriétés antibactériennes. Attention, comme avec tous les agrumes, il est déconseillé de s’exposer au soleil après application, on préfèrera donc une utilisation le soir. Et, avant de quitter la cuisine, pensez à récupérer le marc de café pour effectuer un gommage désincrustant très doux.

Soigner l’acné par les plantes : réguler et cicatriser

Afin de limiter les risques d’inflammation, il convient de resserrer les pores, grâce à l’application de lotions de plantes astringentes (hamamélis, aloe vera, bardane…) et de réguler la sécrétion de sébum avec une huile non comédogène, comme celle de jojoba ou de noisette. Elle peut être utilisée pure, à raison de quelques gouttes sur la peau bien nettoyée, au coucher.
Dès que les lésions ne sont plus inflammatoires, c’est le moment d’accélérer la cicatrisation afin d’éviter des marques irréversibles. Retournez dans votre cuisine et utilisez un peu de miel, qui fera des miracles en masque antibiotique, adoucissant et cicatrisant.
Certaines plantes contre l’acné ont une action multiple, comme le souci des jardins. Astringent, antiseptique et cicatrisant, il est utilisé en infusion, macérât huileux, ou teinture point par point. C’est le cas également de la sauge et du géranium. On peut allier ces trois plantes dans une lotion à appliquer après le nettoyage de la peau.
Les huiles essentielles de l’Arbre à thé « tea tree » et de lavande vraie font partie des rares huiles essentielles à être parfaitement tolérées pures sur la peau. On peut en mettre une goutte sur un bouton, pour leur action antibactérienne, apaisante et cicatrisante. Elles peuvent également être mélangées à une crème hydratante, à raison de 15 gouttes pour un pot de 50 ml.

Traiter le déséquilibre intérieur de l’organisme

L’efficacité d’un remède naturel contre l’acné, comme tous les traitements d’ailleurs, passe par l’application stricte d’une « routine » (nettoyage, désinfection, régulation), mais surtout par un traitement interne de fond, sous forme de cure détoxifiante globale.
La peau élimine les toxines par la sécrétion de sébum et de transpiration, en association avec les organes d’élimination tels que le foie, les reins, les poumons… Plus le corps est chargé en toxines, plus la peau devra les éliminer, augmentant ainsi le risque d’obstruction des pores. Le traitement les lésions externes doit absolument être accompagné d’une prise en charge des causes de l’acné, sinon la récidive est inévitable.
Une infusion de Desmodium, par exemple, facilitera la détoxication du foie tout en régulant le système hormonal et digestif, pour un traitement naturel contre l’acné hormonale. L’Echinacée antibactérienne et anti-inflammatoire permet de combattre l’acné, mais également de prévenir les infections hivernales.