Rhamnus alaternus L.

Noms dans les flores
Cnrs : Rhamnus alaternus L.
Coste : Rhamnus alaternus L.
Fournier : Rhamnus alaternus L.
Téla : Rhamnus alaternus L.
Autres synonymes en fin de fiche.
Présentation
L’alaterne est LA plante de la garrigue et du matorral, omniprésente, souvent confondue avec la filaire (Phillyrea). Les feuilles de l’alaterne sont, comme son nom l’évoque (faux-ami cependant, voir l’étymologie), alternes, mais c’est difficile à voir. La bordure cartilagineuse (parfois rouge) des feuilles et les nervures en candélabre sont de meilleurs critères.
Noms français et famille
Alaterne, Nerprun alaterne, Sanguin blanc, Nerprun à feuilles persistantes, Faux olivier.
Famille des Rhamnacées.
Angiospermes Dicotylédones.

 

Ci-dessous à gauche Réf. 110319-044. À droite, clic sur la première vignette pour agrandir puis lancer ou non le diaporama (play) :

RHAMNUS ALATERNUS

Étymologie : Du grec rabdos « baguette », allusion à la flexibilité des rameaux, et alaternus non parce que les feuilles sont alternes (faux-ami, semble-t-il) ; le terme alaternus désignait déjà le nerprun en latin, mais l’étymologie reste obscure. Quant au français nerprun, il vient du latin populaire niger prunus « prunier noir » (concerne la bourdaine)

Caractères distinctifs
Les critères habituels résistent mal au polymorphisme de la plante. Bien sûr, à l’époque de la fleur ou du fruit, la distinction est aisée, il n’en va pas de même le reste de l’année (confusion fréquente avec Phillyrea).En fait, le caractère visiblement alterne des feuilles doit faire penser à R. pumila (10-14 nervures arquées nettes) ou R. alpina (20-30 nervures droites) aux feuilles plus grandes.

R. saxatilis est épineux et R. frangula a des feuilles caduques à 16-24 nervures saillantes (8-12 nervures peu saillantes chez R. alarternus).Milieu principal
Coteaux secs.

Statut, protection
Aucune protection.

Écologie
Rochers et coteaux calcaires.

Étage, altitude
De la mer à 500 mètres en général, parfois plus, mais souvent moins.

Répartition
Sud et Ouest, jusque Isère, Ardèche, Aveyron, Lot, Vienne et le Maine-et-Loire.

Floraison
De février-mars à avril.

Description
Taille 50 cm à 5 mètres. Fleur jaune foncé. Port couché ou arbrisseau.

Type biologique
Ligneux dioïque.

Classification
Règne : Plantae
Embranchement : Spermatophyta (Angiospermae)
Classe : Dicotyledones
Famille : Rhamnaceae
Genre : Rhamnus.

coste-rhamnus-alaternus


Description de Coste (tome 1, taxon n° 720)

Rhamnus alaternus Linné – Alaterne

Plante : polymorphe. Arbrisseau de 1 à 5 mètres ou sous-arbrisseau peu élevé.
Rameaux : alternes, non épineux, glabres.
Feuilles : persistantes, coriaces, alternes, ovales ou lancéolées, à bords cartilagineux lâchement dentés, munies de chaque côté de la nervure médiane de 4 à 6 nervures peu saillantes.
Fleurs : dioïques, jaunâtres, en petites grappes multiflores bractéolées.
Calice : 5 lobes lancéolés, réfléchis dans les fleurs mâles, dressées dans les fleurs femelles.
Pétales : nuls.
Style : bi à trifide.
Fruit : drupacé, rouge puis noir à mâturité, graines à sillon dorsal ouvert

Autre synonymie : aucune.