Spécialement pendant l’été chaud, le jardin est un défi pour de nombreux jardiniers amateurs. Voici 5 conseils à connaître pour arroser vos plantes. Le rêve complet d’une maison individuelle comprend un jardin idyllique où les enfants peuvent s’ébattre, les légumes poussent et en été vous pouvez vous détendre à l’ombre d’un arbre. Mais un tel jardin et même un balcon décoré de plantes signifie beaucoup de soins et pas peu de travail. Les jardiniers amateurs, en particulier, peuvent être dépassés par ce défi. Les plantes ont besoin de beaucoup d’eau, surtout en été, mais il faut aussi tenir compte de certains éléments. Ainsi, avant de commencer à arroser avec un succès modéré, voici cinq conseils à suivre lorsque vous arrosez vos plantes en été.

1. L’arrosage des plantes la nuit.

La première règle à retenir : cela n’a aucun sens d’arroser les plantes en milieu de journée dans la chaleur torride. Oui, cela peut en fait les blesser. En effet, l’eau s’évapore beaucoup trop vite à haute température pour qu’elle puisse s’infiltrer plus profondément dans le sol où les racines peuvent l’absorber. Si vous vaporisez également l’eau directement sur les plantes, des perles d’eau se forment sur les feuilles, qui agissent comme un verre brûlant. Les plantes peuvent même avoir un « coup de soleil ». Il est recommandé d’arroser le lit très tôt le matin. Les plantes préfèrent la période entre 3 et 5 heures. Un système intelligent d’irrigation de jardin tel que Eve Aqua ou Gardena Smart Water Control vous aidera à y parvenir. Vous pouvez aussi arroser le plus tard possible dans la soirée, lorsque le sol a déjà un peu refroidi. Le mieux est de prendre un tuyau d’arrosage ou un arrosoir et de conduire l’eau directement à la terre.

2. Cela aide beaucoup.

Si vous avez un jardin sous vos soins, n’hésitez pas à donner beaucoup d’eau aux plantes. Il faut plutôt éviter de les arroser tous les jours pour qu’ils ne commencent pas à pourrir. La maxime est plutôt : verser moins souvent, mais beaucoup. Cela permet aux plantes de former des racines profondes et de devenir ainsi plus résistantes à la sécheresse. Un bon indicateur du moment où les plantes ont à nouveau besoin d’eau est lorsque les feuilles commencent à pendre un peu. Autre pour les plantes en pot et en tube sur le balcon, elles ne peuvent pas former de racines très profondes et n’atteignent donc pas facilement l’eau. Il est préférable d’arroser plus souvent ici, mais en plus petites quantités. En cas de chaleur extrême, certaines plantes veulent même être arrosées deux fois par jour.

3. Calculez la quantité d’eau.

Quand un lit ou une pelouse en a-t-il réellement assez ? La pelouse n’en a pas assez si les brins d’herbe ne se redressent pas après avoir marché dessus. Ensuite, il est temps de mettre en marche les sprinklers. Par temps sec, c’est généralement deux fois par semaine environ. Il y a une astuce pour cela : placez un verre d’eau vide sur la pelouse et allumez l’arroseur. Ce n’est que lorsque le verre est rempli d’eau de 1 à 1,5 centimètres que la pelouse en a assez. Cela correspond à 10 à 15 litres d’eau par mètre carré. Pour les plantes à massifs, vous pouvez calculer environ deux arrosoirs par mètre carré. Cependant, il est préférable de ne pas tout déverser dans le sol d’un seul coup, mais de répartir l’eau sur une heure. Ensuite, il vaut mieux qu’il s’infiltre dans le sol jusqu’au bout des racines.

4. N’effrayez pas les plantes.

Veuillez à ne pas exposer vos plantes à des différences de température trop importantes. Cela signifie également qu’il ne faut pas les arroser trop froid. Si vous utilisez l’eau du robinet, laissez-la reposer de quelques heures à un jour avant d’arroser et ajustez-la à la température extérieure. Encore mieux, vous prenez l’eau de pluie de la citerne ou du tonneau de pluie.

5. Sauvez les plantes de balcon.

Aussi affectueusement que vous prenez soin de vos plantes, certaines d’entre elles sont encore affaiblies par le manque d’eau. Cela est parfois inévitable et arrive même aux meilleurs jardiniers. Mais il y a encore une chance de sauvetage : si le pot a un trou d’évacuation, il est recommandé de placer la plante avec le pot dans un bassin rempli d’eau. Quand il n’y a plus de bulles, vous pouvez sortir la plante et continuer à l’arroser régulièrement par la suite. Alors, c’est du tout cuit, il n’y a aucune garantie de récupération.