La Gazanie ne montre sa splendeur que lorsque le soleil se montre aussi à elle, car dans l’obscurité elle se referme et dort. En raison de sa longue période de floraison et des diverses possibilités d’emplacement pour cette fleur, elle est souvent utilisée en guise de décoration populaire du jardin ou du balcon. Il est, de ce fait, idéal d’en savoir plus sur les propriétés de la fleur et sur la façon de la faire fleurir de façon optimale dans son propre jardin.

Prendre soin de la Gazanie

La Gazanie est une plante à fleurs composées originaire d’Afrique du Sud et de Namibie. En raison de son origine, elle est utilisée dans des endroits sablonneux, secs et également assez pauvres en nutriments, ce qui rend les soins de cette plante assez simples. Néanmoins, il y a quelques points à prendre en compte pour tirer le meilleur parti de la floraison et faire de la pièce où la fleur se trouve un petit safari africain.

Cette fleur, selon la variété, des tiges qui mesurent entre 15 et 50 cm de haut et qui reposent sur des rosettes de feuilles basales. Son port de croissance est herbacé et la partie supérieure des feuilles est généralement de couleur vert foncé alors que le bas est légèrement argenté. Les fleurs de type marguerite, aux nombreux pétales étroits, présentent généralement un point ou une bande noire caractéristique, qui montre son aspect de tigre quand le soleil est au plein zénith. Ce type de fleur est généralement bicolore à multicolore et peut avoir des couleurs de base allant du blanc au jaune, à l’orange, au rouge, jusqu’au rose et au violet. La variété de couleurs et de motifs est si grande qu’il y en a certainement pour tous les goûts.

La Gazania : floraison

La beauté de cette fleur n’est pas seulement l’aspect attrayant de sa floraison, mais aussi l’endurance avec laquelle elle la porte chaque année. Le soleil de midi ne peut que lui faire du bien. La Gazania commence à fleurir en mai et, avec un soin tout particulier, dure jusqu’en septembre, surtout quand les rayons du soleil les caressent. Elle se ferme dans l’obscurité et s’ouvre quand le soleil brille, comme des marguerites. Les jours sombres et pluvieux, il peut arriver que la fleur ne s’ouvre pas du tout. En cas de mauvais temps et de pluie, il peut arriver que la plante ne produise même pas de fleurs. Alors que faire si la fleur de Gazania ne fleurit pas ?

Il est toujours conseillé de mélanger la Gazania avec d’autres fleurs, plus fiables sous notre climat. De cette façon, la plantation est assurée et est garantie dans tous les cas. Elle ne dépendra plus ainsi entièrement du temps. Ici, les contrastes de goût sont appropriés, ainsi que les substituts optiques qui ont des similitudes avec le soleil. Par exemple, la lobélie avec son bleu délicat forme un beau contraste avec les tons chauds orange et jaune de la Gazanie, tandis que les rudbeckias tendent à former une harmonie visuelle avec la fleur.

Le type de sol et les besoins en eau de la Gazanie

Comme elle le connaît de sa patrie africaine, la Gazania aime le sol assez sec, pauvre en nutriments et surtout ensoleillé. Pour favoriser donc la floraison, il est nécessaire de choisir un emplacement en plein soleil pour la cultiver. Le sol doit être pauvre en humus et avoir une bonne perméabilité à l’eau. Cela peut être réalisé en ajoutant du sable ou du gravier au sol.

En général, la Gazanie nécessite peu d’eau et de nutriments. Par conséquent, la nourrir doit être fait avec modération. La fertilisation ne doit également être appliquée que très modestement, voire pas du tout. Toutefois, si la plante est placée dans un endroit en plein soleil, il faut veiller à ce qu’elle ne se dessèche pas. Pour prolonger la période de floraison, un peu d’engrais peut aider. La Gazanie produit constamment de nouvelles fleurs pendant la période de floraison. Pour que la plante ait l’énergie nécessaire pour produire de nouvelles fleurs, il faut toujours enlever les fleurs fanées.