Vous êtes-vous aussi demandé quelle est la signification de certaines fleurs ? Les réponses ressemblent souvent à ceci : « Celle-ci représente l’amour, la joie, le bonheur et la réconciliation et celle-là le chagrin, la souffrance, la perte et les nouveaux départs ». D’où viennent ces significations ? Ont-elles une histoire, un contexte ? Pour le lys et surtout le lys blanc, derrière cette fleur se cachent des légendes des grandes civilisations anciennes. Celles-ci lui ont attribuées le symbole de pureté, d’amour et de fertilité.

Le lys dans la mythologie gréco-romaine

Une grande fleur d’une beauté exceptionnelle au parfum sucré anesthésiant, des feuilles gracieusement formées et des bourgeons forts et beaux se combinent pour faire du lys l’une des fleurs les plus impressionnantes de l’hémisphère nord. Sa beauté étonnante a enchanté les peuples les plus divers depuis des milliers d’années. Au fil du temps, la simple admiration est devenue un atout culturel symbolique, ce qui donne au lys l’importance qu’il a aujourd’hui. Même les anciens Romains et Grecs considéraient la fleur comme un symbole de pureté, d’amour et de fertilité. Les mariées étaient abondamment décorées de lys blancs lors de leur mariage, dans l’espoir d’un mariage pur, innocent, mais surtout fructueux.

Cette coutume était basée sur un mythe grec selon lequel Zeus voulait donner à son fils bâtard illégitime Hercule, comme aux autres dieux, le privilège de l’immortalité. Pour cela, il a laissé son fils boire au lait de sa femme Hera, en secret lors d’une nuit. Elle s’est réveillée et a repoussé le petit Hercule avec colère quand elle a réalisé que ce n’était pas son enfant. Quelques gouttes de son lait se répandirent alors dans le ciel, ce qui a créé la voie lactée, mais aussi sur la terre, faisant pousser le lys blanc. Aphrodite, la déesse de l’amour et de la luxure, aurait été si jalouse de la beauté de la fleur qu’elle y a implanté un pistil pour lui ôter sa perfection.

Le lys dans la religion chrétienne

Du point de vue chrétien, le lys blanc n’est pas moins spectaculaire. Bien qu’il ait été un symbole du paganisme au Moyen Âge, il a été adopté plus tard comme un symbole de pureté, de vertu, de fertilité et de virginité, également en raison de sa beauté irrésistible. On peut souvent découvrir cette fleur dans la peinture chrétienne en relation avec la Vierge Marie. Elle souligne la pureté, et la plupart du temps, elle est sans pistils. Selon la légende, l’archange Gabriel aurait donné à la Vierge Marie le message du Fils de Dieu dans son ventre, sous la forme d’un lys blanc.

Les autres significations du lys

Si l’on offre un lys en cadeau, cela signifie généralement le respect et l’affection pour le destinataire. L’élégance, la sensualité et la dignité peuvent également être des messages que l’on veut communiquer. Ces significations sont basées uniquement sur l’aspect extérieur de la fleur. La lueur blanche du lys peut aussi représenter la lumière et l’espoir. Et, avec son doux parfum, la fleur est aussi un symbole de féminité.

Le lys blanc et la mort

La pureté, l’amour et l’innocence peuvent également jouer un grand rôle lors des adieux. Lorsqu’un être cher décède, une nouvelle étape commence pour lui et la personne endeuillée. Chaque fin est aussi toujours un nouveau départ et c’est pourquoi le lys blanc est présent aux funérailles et sur les tombes pour un nouveau départ pur et neutre. Il représente la fin des relations mutuelles et de leurs conséquences avec la personne décédée et annonce ainsi la neutralité. Elle symbolise la fin des bonnes et des mauvaises choses. Le blanc et la beauté du lys représentent l’innocence.

Enfin, il faut noter que le jaune est la couleur de l’envie. Même si le lys jaune n’est guère derrière le blanc en grâce. C’est un signe de vanité et de désir d’être admiré, sinon d’arrogance. D’un point de vue purement visuel, le lys jaune semble également être un cadeau attrayant. Mais ceux qui croient au langage des fleurs préfèrent choisir le blanc, selon l’occasion.