Les plantes grimpantes sont un excellent moyen de protéger le balcon des regards indiscrets mais aussi du froid et du vent, surtout si vous n’avez pas beaucoup de place. Découvrez comment construire un support d’escalade pour ce type de plante. L’automne est la meilleure saison pour planter une plante grimpante. Voici quelques conseils pour vous aider à créer une structure de soutien ou un treillis sur lequel les cultiver. Commencez par un treillis simple qui peut être très utile, par exemple, dans un pot.

Une solution simple pour votre treillis

Pour la construction de votre support plante grimpante, il vous faut 4 cannes de bambou, de la ficelle et une paire de ciseaux. C’est très simple, il suffit de suivre les instructions suivantes. Placez deux tiges de bambou verticalement, de manière à ce qu’elles forment la lettre V, puis ajoutez la troisième au milieu des deux premières. Le choix de la forme est important. De cette façon, votre plante ne poussera pas seulement vers le haut, mais elle s’étendra aussi et inondera. Après avoir formé la lettre V avec les trois cannes, prenez la quatrième et coupez-la en trois parties. Ces mêmes pièces devront être placées horizontalement sur la construction, en trois endroits de hauteurs différentes. Faites en sorte que les parties horizontales soient plusieurs centimètres plus longues que la largeur de la structure sur laquelle elles reposent. A ce stade, il faut bien attacher les tiges entre elles. Pour ce faire, prenez la ficelle, coupez-la et passez-la sous le point où les parties horizontales se croisent, faites une boucle avec la ficelle pour ce faire, et enfin faites un double nœud pour bien fixer la structure.

Il suffit d’enfiler la construction dans le sol. Il est préférable de le faire avant de planter la plante grimpante, afin de ne pas risquer de casser les racines. Une fois que le pylône est bien fixé dans le sol, vous pouvez planter la plante que vous avez choisie pour embellir votre terrasse. Par rapport à la structure que vous avez construite, vous avez creusé des trous d’une quarantaine de centimètres pour l’habitation, afin de laisser de l’espace à la plante pour pousser et surtout pour recevoir l’eau de pluie. La dernière chose à faire est d’attacher les branches de la plante à votre structure. N’oubliez pas de le faire avec des nœuds pas trop serrés, sinon les branches vont souffrir pendant la croissance et risquent de se casser.

Comme vous l’avez lu, il n’est pas du tout difficile de construire un pylône pour soutenir votre plante grimpante. Si vous avez une bonne habileté manuelle et que vous voulez vous amuser avec quelque chose de plus compliqué, suivez les instructions pour une terrasse ou un treillis de jardin.

Construction d’un treillis d’escalade avec des matériaux recyclés

La structure est à la fois fixe et mobile, vous pouvez la déplacer où vous voulez, elle peut aussi avoir différentes formes et fera bon effet même vide. Pour le construire, vous avez également besoin des matériaux recyclés. Par exemple, si vous avez un vieux cadre de porte en bois, ou même une fenêtre ou un volet, vous pouvez facilement le réutiliser. Bien entendu, vous devrez effectuer des travaux préparatoires pour que votre ancien cadre soit adapté à la nouvelle utilisation. Il devient donc important d’effectuer les actions suivantes:

Cette dernière opération doit être effectuée en deux étapes : la première implique un passage d’agent d’imprégnation, la seconde ne doit être effectuée qu’après que l’agent d’imprégnation ait bien séché. À ce stade, une nouvelle couche est nécessaire, mais cette fois avec un vernis coloré ou avec une teinture pour bois, un colorant naturel très résistant à la lumière et qui ne change pas avec le temps. À ce stade, le squelette de votre structure est prêt. À l’arrière de la structure, vous devrez fixer un filet en plastique transparent. Pour ce faire, il est recommandé d’utiliser un pistolet à coudre. Si vous voulez bloquer la construction sur le mur, vous avez besoin d’un foret à goujons. Procédez de cette manière pour fixer la structure au mur de votre terrasse, en considérant que la distance du mur doit être d’au moins 5-6 cm. Attention au choix des chevilles en fonction de la composition du mur ! À ce stade, il vous suffit de rapprocher le pot avec votre plante de la structure et d’attacher les brindilles comme indiqué ci-dessus.

Quelles plantes grimpantes choisir ? 

Si vous êtes indécis sur les plantes grimpantes à choisir, voici quelques idées. Le plus classique est le lierre commun qui pousse bien même pendant la saison froide et ombragée mais qui a besoin de beaucoup d’eau en été. Ses racines adhèrent à toutes sortes de surfaces, vous pouvez l’utiliser pour recouvrir des murs ou des gazebos. Résistante à l’hiver, la Passiflora caerulea est également une plante grimpante qui fleurit en été et s’enrichit de grandes fleurs. L’idée de le faire pousser dans un pot avec la méthode du treillis que nous avons expliquée est excellente. L’une des options les plus parfumées est le jasmin : aimant le soleil, cette plante se caractérise par de belles micro-fleurs blanches au parfum inimitable. Contrairement à d’autres lianes, celle-ci souffre du froid, il faut donc la couvrir correctement. Si vous avez encore des doutes sur la façon de gérer un jardin ou une terrasse fleurie en peu de temps, lisez notre post sur la gestion du jardin depuis votre téléphone portable !