La taille est une pratique très courante mais elle doit être effectuée selon des critères permettant à l’arbre de conserver sa beauté et de refleurir mieux qu’avant, sans affecter sa santé.

Contrairement aux arbres qui poussent en forêt, sans aucune intervention humaine, si vous avez un jardin à la campagne ou dans votre maison en ville, vous devez tailler les branches. Les arbres qui poussent en milieu urbain nécessitent beaucoup de soins pour pousser en toute sérénité. Les arbres fruitiers, par exemple, sont souvent présents dans vos jardins en raison de leurs couleurs variées et de leurs fruits et fleurs, qui sont agréables au goût et à la vue.

Arbres fruitiers : les objectifs d’une bonne taille

Les principaux objectifs d’une bonne taille des arbres fruitiers (qu’il s’agisse d’un arbre, d’un arbuste, d’un cordon, d’un espalier ou d’une pyramide) sont au nombre de trois :

– dessiner une forme harmonieuse

– optimiser la quantité et la qualité des fruits

– maintenir les plantes saines et fortes afin qu’elles puissent porter des fruits régulièrement chaque année

La taille des arbres fruitiers ne se réduit pas à une seule opération : la création d’un squelette avec des branches bien réparties et des fruits peut demander une patience de 4-5 ans. Les plantes recherchent la lumière, l’eau et l’air, mais si les branches sont trop épaisses, elles ont tendance à ne s’étirer que vers le haut et par conséquent, les éventuels fruits ne poussent que sur l’extrémité des branches qui s’élancent. Pendant la saison hivernale, quand les feuilles sont complètement tombées, c’est le meilleur moment pour intervenir avec la taille et le pliage : cela afin d’inciter la plante à produire plus de fruits et dans des endroits plus accessibles. Les bourgeons des plantes fruitières se différencient en bourgeons fruitiers (qui sont plus ronds et plus épais) et en bourgeons ligneux (qui sont plus pointus et effilés). Les branches qui montent, petites et grandes, sont généralement des drageons qui ne portent pas de fruits, sauf très haut après quelques années ; tandis que les branches courbées, soit par nous, soit par la nature même de la plante, sont celles qui portent des fruits.

Comment tailler les arbres fruitiers ? 

La taille des arbres fruitiers n’est pas difficile. Vous devez d’abord vous procurer vos outils de jardinage: scie de coupe, cutter ou sécateur, gants de jardinage. En général, lorsque vous choisissez de tailler un arbre fruitier, vous devez procéder de la manière suivante :

– éliminer toutes les branches sèches, endommagées et cassées

– éliminer les branches qui se trouvent aux bifurcations, en suivant l’inclinaison naturelle

– couper les branches qui poussent vers la zone centrale de la plante, ce qui allège la plante et lui donne une plus grande exposition à la lumière

– éliminer les branches qui se croisent avec d’autres ou celles qui poussent trop près les unes des autres

Un aspect important de la taille, plutôt que de savoir quelles branches enlever pour faciliter la croissance et la production, est la coupe. Une coupe correcte est nécessaire pour préserver la santé de la plante. Avec des outils tels que des ciseaux, des scies à métaux ou des sécateurs, vous devrez effectuer une coupe nette qui laisse la surface de la branche lisse et non dentelée. La coupe, pour une taille correcte des arbres fruitiers, doit toujours être effectuée au-dessus du bourgeon, vers l’extérieur. Si vous faites de très grosses coupes, il est recommandé de couvrir la coupe avec du goudron pour éviter les infiltrations d’eau et la pourriture qui s’ensuit à l’intérieur du tronc.

Ces petits conseils vous aideront à obtenir une production riche et de qualité.